Station mobile de traitement des eaux de chantier 60 m3/h

Découvrez notre station mobile de traitement des eaux de chantier, pour des débits inférieurs à 75 m3/h, en offre locative ou en prestation de service.

Demande de devis

Description

 

Domaines d'application

L’arrêté du 2 février 1998 relatif aux prélèvements et à la consommation d'eau ainsi qu'aux émissions de toute nature des installations (article 32 et 34) mentionne que les contraintes de Matières En Suspension Totales (MEST) fondamentales (pour un rejet > 15 kg/j) sont les suivantes :

MES < 35mg/l pour un rejet en milieu naturel            pH entre 6 et 8,5                   Hydrocarbures < 5mg/l

Cette station de traitement des eaux de chantier permet de garantir en toutes circonstances (débit et/ou concentration variables) les contraintes de rejet spécifiées ci-dessus et offrant une gestion aisée des déchets (graviers, sable, boues)

Secteurs d'utilisation

  • Traitement des eaux de chantier (ruisselement, lavage...) et des eaux d'exhaures
  • Clarification des eaux chargées issues du curage ainsi que dans tout traitement d'eau industrielle chargée en éléments minéraux
  • Industrie minérale (carrières et sablières)
  • Industrie de la pierre
  • Recyclage
  • Agro-alimentaire

 

Process de traitement

L'ensemble de ce process est synthétisé dans le schéma des circuits ci-dessous: 

Descriptif technique

Débit lissé max 60 m³/h     Débit en pointe max 120 m³/h      Déshydratation des boues:250 à 350 kg/h de matière sèche

La station se compose de 4 blocs pré assemblés et pré câblés en atelier (bloc dessableur, bloc bac tampon, bloc décanteur et bloc bungalow technique). Les 2 sous ensembles "dessableur + bac tampon" et "décanteur + bungalow technique" peuvent être implantées dans différentes configurations en fonction des contraintes d’emprise au sol sur le chantier (en ligne, "cote à cote", perpendiculaire,…)

L’ensemble de la station est montée à blanc en atelier assurant ainsi un montage rapide et aisé, ainsi qu’une mise en service plus efficace sur le chantier.


Points forts

  • Optimisation de la consommation de coagulant et floculant
  • Cycle de pompage des boues géré par automate en fonction de la concentration (information déterminée par mesure précise du couple du racleur)
  • Possibilité d'intervention par télémaintenance
  • Choix des composants de haute qualité auprès de marques réputées
  • Construction, assemblage, pré-câblage et tests par MS dans ses ateliers

Options

  • Module de cyclonage/essorage pour dessablage performant avant clarification physico-chimique
  • Bassin tampon pour lissage des débits et concentrations
  • Maitrîse de l'effluent par re-concentration ou dilution
  • Pressage pour transformer une boue semi-liquide en une galette solide permettant une évacuation aisée
  • Traitement du PH (acide ou CO2)
  • Filtration complémentaire (filtre à sable)
  • Mise hors gel des pompes et tuyauteries

Etudes de cas

1/ Traitement des effluents de chantier - Tour Odéon (Monaco)

...
Lire l'étude